Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/04/2015

Havilland s’intéresse aux activités internationales de la Banque Pasche

actif,communiqué,havilland,banque pasche,économie,groupeLors du dernier trimestre 2014, la planète finance a été marquée par les annonces de Havilland concernant ses ambitions internationales. Le 6 octobre, puis le 20 novembre 2014, l'institution bancaire familiale a effectivement officialisé la reprise des antennes de la Banque Pasche au Liechtenstein et aux Bahamas.


Alors que le baromètre de Satisfaction Clients Européen Ipsos – Trusteam Finance, affirme que « la banque est un des secteurs qui satisfait le moins ses clients », le président d’honneur de Haviland, David Rowland, assure vouloir offrir « sécurité et la fiabilité » aux grandes fortunes. Pour y parvenir, l’entreprise familiale veut se doter d’un réseau international de succursales qui lui permette d’assurer le lien avec ses clients et d'ouvrir un accès stratégique aux marchés à forte croissance.

C’est dans cette perspective, que le directeur général Jean-François Willems a annoncé au dernier trimestre 2014, la reprise des agences de la Banque Pasche au Liechtenstein et aux Bahamas. Selon la directrice des opérations, Venetia Lean, « ces deux acquisitions nous permettent de nous étendre géographiquement mais aussi [et surtout] de renforcer nos accès aux marchés émergents ».

Dans le communiqué de presse publié suite à ces transactions, Jean-François Willems confiait l’intention du groupe de se tourner à présent vers l’Amérique Latine et le Moyen-Orient. Une décision stratégique qui s’inscrit dans un contexte global, Claudia Bernasconi, économiste spécialiste des marchés émergents chez Swiss Life, rappelle ainsi que «  le taux de croissance moyen des pays émergents devrait se stabiliser entre 4,5% et 5% par an dans les années à venir, un rythme encore significativement supérieur à celui des économies développées ».

Par ailleurs, le choix de la Banque Pasche fait sens puisque l’institution genevoise bénéficie d’une solide implantation dans ces régions. La presse spécialisée note toutefois que les montants des transactions n’ont pas été communiqués par les deux groupes, une information qui intéresse le marché, au moment où des rumeurs font état de possibles nouvelles cessions d’actifs de la part de la Banque Pasche.

Les commentaires sont fermés.